Les suppléments au hockey - Efficacité, Sécurite et Légalité

13 mars 2018|Par L’équipe de nutritionnistes du sport de Vivaï nutrition sportive
Les suppléments au hockey - Efficacité, Sécurite et Légalité
Les suppléments au hockey - Efficacité, Sécurite et Légalité

Les suppléments au hockey – efficacité, sécurité et légalité

Dans le monde du hockey, la consommation de suppléments fait maintenant partie de la norme et représente une industrie mondiale de 4,2 milliards de dollars. Au Québec, on estime que 90 % des athlètes utiliseraient des suppléments alimentaires : boissons énergétiques, multivitamines-minéraux, produits de santé naturels et suppléments de protéines en poudre. Les raisons principales pour lesquelles les athlètes consomment ces produits sont :
  • Maintenir leur santé ;
  • Améliorer leur niveau d’énergie ;
  • Améliorer leur récupération.
Même si la majorité des athlètes (55 à 70%) se posent des questions au niveau de l’efficacité, la légalité et la sécurité des produits, rares sont ceux qui consultent un professionnel de la santé avant d’en consommer.
 

Efficacité

Plusieurs études sur le sujet sont menées pour déterminer s’ils fonctionnent réellement et dans quelle mesure. Afin de se retrouver parmi ces études, l’AIS (Australian Sports Commission) a mis sur pied une classification. Ce système classe les suppléments dans quatre catégories selon les évidences scientifiques et d’autres considérations pratiques, dans le but de déterminer si le produit est sécuritaire, légal et s’il est efficace pour augmenter la performance. Ce système est secondé par le comité international olympique (CIO). Référez-vous tout de même à la philosophie de votre fédération sportive pour vous aider dans votre décision de prendre ou non des suppléments. Voici le lien pour accéder à la classification : https://www.ausport.gov.au/ais/nutrition/supplements
 

Sécurité

Il est important de savoir qu’un supplément, même s’il est légal et considéré pertinent à la consommation selon un sport, peut être contaminé par d’autres produits qui, eux, sont illégaux ou inutiles. En effet, légalement, seules les étiquettes doivent être approuvées par les agences sanitaires. Le contenu et la pureté d’un produit ne sont donc pas vérifiés et le consommateur n’a aucune garantie qu’il contient réellement ce qui est écrit, ni qu’il procure l’effet annoncé. Selon plusieurs études, entre 10 et 20% des produits sur le marché seraient contaminés. Pour les athlètes à risque de se faire tester, il est donc d’une très haute importance de choisir des suppléments certifiés par un organisme indépendant, par exemple : NSF certified for sport ou Informed-choice Trusted by sport.
 

Légalité

Les suppléments contenus dans les catégories A, B et C de la classification AIS sont considérés comme légaux, à condition de ne pas être contaminés. En cas de doute, il est possible de vérifier qu’un produit ou médicament est légal sur ce site : https://www.wada-ama.org/en/content/what-is-prohibited
 

Et les jeunes athlètes

Pour les adolescents, il n’est pas recommandé de consommer de suppléments puisque nous ne connaissons pas les conséquences à long terme de ceux-ci sur le développement. Il se peut toutefois qu’un athlète ait besoin d’en consommer (carence, intolérance, allergie ou autre condition) ou en bénéficie. Il est simplement recommandé de consulter un professionnel de la santé avant de se lancer dans la consommation de ces suppléments, puisqu’on ne souhaite pas que les suppléments interagissent avec les médicaments ou la condition de santé du jeune.
 

La balance décisionnelle

Toujours incertain à savoir si vous devez continuer/commencer à prendre des suppléments? Voici certains éléments qui pourront vous guider :
Les "Pour":
  • Aide pour atteindre les apports nutritionnels nécessaires (amélioration indirecte de la performance)
  • Amélioration directe de la performance (voir prochain billet de blogue)
  • Effet placebo (« boost » de confiance)
Les "Contre":
  • Coût élevé
  • Effets secondaires possibles
  • Contamination possible (effets physiques négatifs, payer pour un produit qui ne donne pas les effets attendus, absorption de produits illégaux dans certains sports…)
  • Détourne l’attention des actions ayant un plus grand effet sur la performance (entrainement, alimentation, sommeil, etc.)
Questions à se poser :
  • Est-ce sécuritaire?
  • Est-ce légal?
  • Est-ce efficace dans ma situation?
  • Est-ce que j’ai optimisé toutes les autres facteurs qui influencent ma performance (entrainement, alimentation, sommeil)?
Avant de vous lancer dans la consommation de suppléments, parlez-en à un professionnel de la santé qualifié dans ce domaine (ex : médecin sportif ou nutritionniste du sport).
 

L’équipe de nutritionnistes du sport de Vivaï nutrition sportive  

mmantha@vivai.ca

www.vivai.ca

 

Inscris-toi à l'application web Hockey Projection

Suivez-nous: 

Propulsé par B2B2C

 
 
Tu veux commenter cet article? Assure-toi de respecter la nétiquette