Séries éliminatoires

28 février 2019|Par Danick Bouchard
Séries éliminatoires
Séries éliminatoires

Les Playoffs

Les playoffs, c’est la raison pour laquelle on se bat toute la saison. C’est la raison pour laquelle mon équipe tente de remporter le plus de victoires possibles durant l’année dans le but d’avoir l’avantage de la glace dès le début des séries. Quand on y pense, c’est fou, on joue 44 games (ici en France) simplement pour avoir l’avantage de la glace… Personnellement, je vois la saison régulière beaucoup plus comme une préparation aux playoffs. Comme on dit souvent, on ne peut pas « allumer la switch à ON » du jour au lendemain. C’est en faisant les efforts tous les jours depuis le premier qu’on sera prêts physiquement donc mentalement pour les playoffs. Donc oui, en gros, on travaille pendant 6 mois pour être à point pendant plus ou moins 6 semaines.

Dans mon cas, les playoffs commencent demain. Je ne suis pas vraiment satisfait de mon rendement cette saison, mais je suis satisfait des efforts que j’ai fournis jour après jour, surtout depuis le mois de novembre, où j’ai eu une période plus difficile, je me cherchais beaucoup sur la glace. Aujourd’hui, je sais que je suis en shape, je sais que je peux apporter beaucoup à mon équipe dès demain. La seule chose qui peut me jouer un tour c’est ma tête, mes doutes. Suis-je le même joueur que j’étais en début de saison ? Pourquoi le puck rentre moins depuis le mois de novembre ? Suis-je mal placé sur la glace ? Ai-je vraiment confiance en moi ? Sincèrement, toutes ces questions-là, je m’en fous complètement, tout ce que je veux, c’est qu’après chaque match de playoffs, j’aie tout laissé sur la glace, que je sois brûlé, que j’aie aucun regret, aucune hésitation. Il faut juste que je laisse aller tout ce que j’ai appris au cours de ma carrière sans vraiment y penser sur la glace et que je fasse parler toute ma passion. C’est vraiment là-dessus que je me concentre principalement.

Prendre avantage des playoffs

Comme je viens d’écrire, on joue pendant 5-6 mois pour préparer les séries éliminatoires. La beauté de la chose c’est que les playoffs peuvent sauver une saison. Si j’étais directeur général d’une équipe, je regarderais attentivement comment mes joueurs se comportent durant les playoffs par rapport à la saison régulière. Sur quels joueurs je peux me fier quand ça compte vraiment, quand la pression est à son comble. C’est pour ça qu’individuellement, c’est tellement motivant. Tu peux sauver une saison avec quelques semaines de playoffs. Comme équipe, c’est pareil. Sentir que tous les joueurs haussent leur jeu d’un cran pour aller le plus loin possible, ça motive énormément et ça tire toute l’équipe vers le haut.

Hausser son jeu d’un cran

Je pense que c’est différent pour chaque joueur selon le style de jeu. Pour moi, demain, je sais exactement comment hausser mon niveau de jeu.

Premièrement, depuis déjà quelques jours, je visualise le puck rentrer une cinquantaine de fois dans ma tête. Je sais que je vais marquer durant ces playoffs. Je travaille encore plus sur ma visualisation qu’à l’habitude.

Ensuite, je me concentre sur mes forces : Ma vitesse et mon lancer. Donc, demain, mes pieds n’arrêteront jamais de bouger quand j’aurai le puck en sortie de zone, pour aller aider un coéquipier ou plus précisément sur l’échec avant. Je vais arriver une fraction de seconde plus vite, tout le match. Est-ce que ça veut dire que je ne donnais pas mon 100% durant la saison ? Je pense franchement que je ne l’ai pas donné tout le temps, on peut toujours repousser ses limites.

Demain, dès que j’ai une opportunité de lancer au but, je vais lancer pour scorer, au risque de me faire frapper par un joueur adverse. Je vais aller là où ça fait mal, en avant du but et près du gardien pour prendre les rebonds.

Demain, je vais me battre défensivement pour qu’aucun lancer adverse se rende sur mon filet. A la place de rester debout et de coller mes deux jambières ensemble pour bloquer le shoot, je vais mettre un genou par terre ou faire une glissade si je suis en retard. Pour ce qui est des batailles à un contre un dans les coins, je vais tout faire pour repartir avec le puck…MON puck !!

Nous devons, de par nos actions, donner envie à tous nos coéquipiers de faire la même chose, pour que vraiment, nous nous rendions compte de l’énorme potentiel que nous avons cette année, dans mon cas, avec les Ducs d’Angers !

Je suis content d’avoir pensé à écrire ce texte la veille de mes playoffs car ça me prépare et m’ouvre les yeux encore plus sur le joueur que je serai dès demain soir. Maintenant, c’est très facile de l’écrire et quand je me relis, je constate que ce ne sera pas un job banal de tenir mes propos. Mais de toute manière…qui aime ça quand c’est facile ??

Je souhaite à tous les joueurs(ses) de hockey qui s’apprêtent à entrer dans les playoffs d’exploiter vraiment leur plein potentiel et de provoquer, avec leurs coéquipiers, un parcours mémorable et sans regret. Concentrez-vous sur vos forces et unissez-les

Danick Bouchard

 

Tu veux commenter cet article? Assure-toi de respecter la nétiquette

Une consultation?