Les boissons énergisantes; bénéfiques ou pas?

2 décembre 2019|Par Mélanie Mantha
Les boissons énergisantes; bénéfiques ou pas?
Les boissons énergisantes; bénéfiques ou pas?

Les boissons énergisantes, la nutritionniste fait le point!

Par Mélanie Mantha, nutritionniste chez VIVAÏ experts en nutrition

Rester attentif, concentré et énergique tout au long de la journée et pendant les entraînements intenses, est un défi pour plusieurs joueurs.  Les boissons énergisantes deviennent donc la réponse pour certains afin d’éviter cette baisse d’énergie. Les allégations et le marketing extrême des boissons énergisantes dans le sport promettent de rétablir l’énergie et la vivacité, car elles sont conçues pour stimuler le système nerveux. Mais ces dernières valent-elles ce qu’elles avancent ?

Leur contenu: 

 Elles contiennent généralement de l'eau gazéifiée, du sucre, des vitamines, de la caféine et d’autres stimulants tels que la guarana, ginseng, taurine, etc. Compte tenu de ces ingrédients d’origine végétale, les boissons énergisantes ont été règlementées par Santé Canada depuis leur sortie dans le marché Canadien en tant que produits de santé naturels (PSN). Depuis leur utilisation auprès de la population Canadienne, des rapports de réactions indésirables graves suite à la consommation de ce type de boissons, ont soulevé des préoccupations concernant leur sécurité. Compte tenu de leur utilisation fréquente et élevée, ainsi que de la confusion entre les appellations « boissons énergisantes» et «boissons sportives», cela est devenu un problème de santé publique.

Épluchons donc les ingrédients à effet stimulant de ces boissons, pour voir ce qui en est vraiment. 

Le goût sucré :

 Les boissons énergisantes peuvent contenir de vingt à cinquante-cinq grammes de sucre, soit quatre à onze sachets de sucre, dépendamment du format d'achat du produit. C’est une quantité de sucre comparable aux boissons gazeuses régulières. Ces boissons très sucrées ne sont donc pas idéales pour la santé générale à long terme.  Certaines sont sucrées avec des édulcorants ou des sucres de sources naturels ayant un pouvoir sucrant très élevé sans toutefois fournir des calories comme le stévia, l’érythritol ou le xylitol.  Certaines personnes peuvent avoir de la difficulté à digérer ces sucres-alcool et ressentiront des ballonnements ou des gazs.

L’énergie :

 Elle provient du sucre, mais aussi des stimulants présents. Issus de la caféine ou d’une autre source, le stimulant peut se retrouver sous d’autres formes comme l’extrait de guarana, une plante amazonienne ou le yerba maté, une feuille d'arbre de l'Amérique du Sud.  Ces deux substances contiennent de la caféine comme principale substance active. Elles possèdent les mêmes propriétés stimulantes et les mêmes effets indésirables que la caféine, lorsqu'ils sont consommés en trop grande quantité.

Teneur en sucre et caféine des différentes boissons:

Produits

Portion
(ml)

Quantité de sucres (g)

*Quantité de caféine  (mg)

Café infusé

250

0 (selon ajout)

135

Thé régulier

250

0 (selon ajout)

43

Red Bull

250

28

80

Monster

473

54

160

Full Throttle

473

54

160

NOS

473

54

160

Guru

250

21

125

AMP

473

58

160

Rockstar

473

64

160

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les produits naturels:

Les boissons énergisantes contiennent aussi souvent des produits naturels, tels que le ginseng, la taurine ou le gingko biloba. Toutefois, même s'ils sont des produits naturels, cela ne veut pas dire qu'ils sont sans effets secondaires ou bons pour la santé. Certains ingrédients se retrouvent en quantité trop négligeable pour pouvoir apporter un effet bénéfique, alors que d’autres auront aussi des effets stimulants, comme le ginseng par exemple.

Bénéfique ou pas ?

 Ces boissons font parties du sport, puisque la caféine et les stimulants ont démontré un impact positif sur les performances sportives et cognitives.  Mais comme toutes choses, la modération a bien meilleur goût !  C’est le moment et la quantité consommée qui importe.

 Pour de meilleures solutions, assurez-vous d'une bonne répartition alimentaire tout au long de la journée pour limiter les baisses d'énergie ressenties en fin d'après-midi et en soirée. Limitez les aliments ou boissons très sucrés et arrêtez-vous régulièrement pour vous hydrater avec de l’eau.  Consommez des collations contenant des glucides complexes (riches en fibres) et des protéines, comme par exemple du yogourt grec avec des fruits, des noix, du fromage et des craquelins de grains entiers, par exemple.

Et n’oubliez pas que si vous manquez d’énergie, rien ne peut remplacer une bonne alimentation et suffisamment de sommeil!

Pour des conseils nutritionnels personnalisés selon vos besoins, consultez une nutritionniste de VIVAÏ experts en nutrition!

Tu veux commenter cet article? Assure-toi de respecter la nétiquette