Faire face à l'adversité

1 novembre 2017|Par Maxime Ouellet
Faire face à l'adversité
Faire face à l'adversité

Faire face à l’adversité

Le début de la saison est commencé , les camps d’entraînements sont terminés et les équipes sont formées. Pour certains gardiens de but, cela veut dire qu’ils ont vécus une joie (faire l’équipe désirée) ou une déception (retranchés de l’équipe). J’aimerais aborder avec vous tous un sujet qui sera inévitable dans le cheminement d’un gardien de but: Vivre de l’adversité.
Je n’ai pas été sélectionné dans l’équipe que je visais, mon dernier match a été plutôt difficile, l’entraîneur a fait confiance à l’autre gardien de but à mon détriment. Ce sont toutes des situations que les gardiens de but doivent vivrent à un moment ou l’autre. Malheureusement, la réaction de la plupart est de trouver mille et une excuses pour justifier cette situation. Elles seront toutes bonnes dans nôtre esprit pour protéger notre estime de soi.
En tant qu’entraîneurs, parents, nous devrions commencer à enseigner la normalité de faire face à de l’adversité. Pour nos jeunes gardiens de but , cela en facilitera l’acceptation. Car le premier réflexe de plusieurs face à de l’adversité est de s’enfuir en courant. Et ça se comprend! En général, le climat qui règne lors de ces situations est un climat de jugement envers nos gardiens. Nous les jugeons sans cesse sur leurs performances. Donnons leurs le droit à l’erreur et surtout le droit d’apprendre des erreurs. Les gardiens doivent se donner ce droit également. C’est la première étape avant de trouver les solutions.
Après avoir accepté la situation, il est temps de prendre ses responsabilités. Le gardien devrait se demander :”Que puis-je faire de plus, de mieux pour corriger la situation?” Ainsi, il profite de ce moment pour faire une mise au point et ajuster le tir en cas de besoin. Que ce soit sur des points techniques, tactiques, la préparation de match, quelque chose peut sûrement être amélioré. En faisant cela , le gardien tournera chaque situation difficile en un point tournant pour le propulser vers l’avant dans son développement. Le gardien qui est capable de faire cela est celui qui progressera le plus sur le long terme. Il sera capable de rebondir coup après coup et on entendra finalement la “fameuse” phrase le concernant: “Il est fort mentalement”. Les gardiens réagissant ainsi ne sont pas plus fort, ils sont plus tolérant à l’échec. En fait, ils ne le craignent pas, car ils y voient une occasion de s’améliorer encore plus.
Alors les gardiens, la saison sera longue, il y aura des hauts et des bas. Ne laissez pas la vague vous emporter et soyez plus intelligent qu'elle.
 
Bonne saison à tous!
Maxime Ouellet / gardienproactif.com
 

        Suivez-nous :

-  Facebook : https://www.facebook.com/hockeyprojection/

-  Instagram : https://www.instagram.com/hockeyprojection/

- Youtube : https://www.youtube.com/channel/UC2K37pHFNb_3nXwwx0I9G7Q?view_as=subscriber

-  Snapchat : @hockeyproj

  Propulsé par : B2B2C

Tu veux commenter cet article? Assure-toi de respecter la nétiquette

Une consultation?