Les formations professionnelles du domaine des sports

6 March 2017|Par Chantal Shank
Les formations professionnelles du domaine des sports

Les formations professionnelles du domaine des sports

Lorsqu’on pratique un sport compétitif durant plusieurs années, le sport fait partie intégrante de notre vie. Plusieurs d’entre vous rêvez sûrement de devenir hockeyeur professionnel… Que ce rêve se réalise ou non, la carrière d’hockeyeur est courte. Je vous propose donc d’élargir vos horizons en explorant quelques perspectives d’études reliées au sport.

Coacher des athlètes, ça vous intéresse?

Kinésiologie

La kinésiologie est un programme de baccalauréat offert à l’université. Cette formation vous permet de devenir  coach , entraîneur ou responsable d’un programme sport-étude. En tant que kinésiologue, votre travail consiste à élaborer des programmes d’entraînement adaptés à votre clientèle. Vous êtes apte à évaluer la condition physique des athlètes et à leur proposer des exercices visant la prévention des blessures et le développement des performances.

Intervention sportive

Le programme d’intervention sportive est un baccalauréat qui combine les intérêts de la gestion administrative du sport avec l’apprentissage des stratégies de coaching. Ce programme peut vous mener au métier de coordonnateur des sports, responsable d’une fédération sportive ou entraîneur.

Je veux contribuer à la santé des sportifs.

Physiothérapeute

Pour devenir physiothérapeute, on doit compléter un baccalauréat et une maîtrise en physiothérapie. Cette formation te permet d’intervenir auprès de personnes ayant subi une blessure sportive, un accident ou une opération. Le physiothérapeute intervient souvent après le diagnostic du médecin pour contribuer à la réadaptation physique. Pour favoriser la guérison de la blessure, il propose des exercices de réadaptation, il peut effectuer des techniques manuelles ou d’autres techniques de traitement avec des appareils.

Thérapeute sportif

Le thérapeute sportif possède également une formation universitaire en sciences de l’exercice, thérapie du sport. Bien que le thérapeute sportif puisse être confondu avec le physiothérapeute, la différence principale est que le thérapeute intervient lorsque la blessure se produit. Il est donc présent lors d’un match ou de compétitions sportives et prodigue les premiers soins médicaux lorsqu’ils sont requis. Il peut également appliquer des techniques de massothérapie et proposer des exercices de réadaptation.

Nutritionniste

Pour devenir nutritionniste, vous devez compléter une formation universitaire en nutrition. Les principales tâches d’un nutritionniste consistent à offrir des conseils quant à la nutrition, que ce soit pour rétablir une bonne santé, la maintenir ou l’améliorer. Auprès des athlètes, ils proposent des menus énergisants ou qui favorisent la récupération après l’effort. Ils peuvent également devenir des agents promoteurs de la santé ou travailler dans l’industrie de l’alimentation.

Communications : devenir journaliste ou commentateur sportif?

Tu rêves de communiquer ta passion pour les sports en commentant un match ou en faisant des entrevues auprès d’athlètes de haut niveau? Tu aimes l’écriture et exprimer tes idées? La carrière de journaliste est peut-être pour toi. Tu peux atteindre cet objectif par une formation collégiale en communication (radio-télé) ou par des études universitaires en journalisme. Le fait de bien connaître les sports t’aidera également à atteindre ton objectif.

La plus connue des options, et non la moindre : l’enseignement de l’éducation physique!

L’enseignement de l’éducation physique est certes la profession la plus connue du domaine sportif. L’enseignant doit d’abord et avant tout apprécier le contact avec les jeunes. Avec un baccalauréat en enseignement de l’éducation physique, tu peux enseigner au niveau primaire, secondaire ou même, au niveau collégial. En plus de pratiquer plusieurs sports, tu en apprendras plus sur la pédagogie du sport.

Et si j’étais fait pour autre chose que le domaine du sport?

Dans le prochain blogue, je vous présenterai quelques trucs pour débuter un processus de réflexion professionnelle. Apprendre à se connaître, c’est essentiel pour bien choisir.

Chantal Shank, conseillère d’orientation

Tu veux commenter cet article? Assure-toi de respecter la nétiquette