Élongation des fléchisseurs de la hanche

16 mai 2018|Par Yanick Pagé
Élongation des fléchisseurs de la hanche
Élongation des fléchisseurs de la hanche

Description des blessures et pathologies les plus fréquentes au hockey

"Au hockey les blessures les plus fréquentes sont les contusions (coups) et hématomes («avec des bleus») suite à des coups directs. Ensuite,  les lacérations et abrasions au visage sont de plus en plus courantes, surtout chez une population plus âgée de plus de 18 ans. Les TCCL se retrouvent aussi dans les 3 blessures les plus courantes, elles représentent un haut pourcentage d’incidence, environs 15-20% de toutes les blessures.  Il est important que de noter aussi que la majorité des blessures chez les moins de 18 ans se produise au haut de corps. J’ai choisi 4 blessures musculosquelettiques avec lesquelles je dois intervenir en thérapie du sport. Dans ce troisième article, je vais décrire une blessure au bas de corps fréquente  chez les plus de 18 ans. Ensuite, pour 4e et dernier article de cette série, je vous parlerai aussi d’une blessure chez les hockeyeurs plus âgés au bas de corps." 
 

 Élongation des fléchisseurs de la hanche (psoas-iliaque et/ou droit fémoral)

Mécanisme de blessure : position extrême d’étirement en extension avec ou sans trauma associé /  mouvement explosif contrarié  ou non.
 
Biomécanique : lors de l’action de patiner vers l’avant il se produit une flexion de la hanche, le hockey est un sport avec des accélérations explosives à répétitions. Les muscles fléchisseurs de la hanche font cette action.
 
Structures affectées : grand psoas / iliaque / droit fémoral   et parfois pectiné et sartorius
 
Description de la blessure et des structures affectées : l’élongation ou claquage survient souvent avec un départ (flexion explosive) rapide. Un mauvais échauffement augmente les risques de blessure et la gravité de celle-ci. De plus, une flexion contrariée en position de vulnérabilité (hanche étirée en extension) avec trauma ou non est une source de blessure. L’élongation peut aussi arriver lors d’un coup sur la face antérieure de la cuisse qui amène la hanche en extension, ce qui fait un étirement forcé des fléchisseurs en contraction excentrique de la hanche.
 
Plan de gestion de la blessure : la douleur à la contraction musculaire et la douleur à la position finale (étirée) de  poussée sont les deux problèmes principaux  à gérer.  Un bandage élastique de type « spica » à la hanche peut être utilisé soit pour limiter une trop grande amplitude en extension+abduction ou soit pour faciliter le mouvement de flexion. Le choix repose sur la décision du thérapeute.
 
Prévention : une bonne préparation physique d’endurance de puissance des fléchisseurs de la hanche est essentielle au hockey. Il est important d’entraîner ces muscles dans un ROM complet en extension, soit leur position de vulnérabilité. De plus, les muscles travailleront de façon optimale en contrôlant les tensions musculaires par des techniques de tissu mou et de facilitation neuro-musculaire (FNP). Elles aident aussi à conserver l’extensibilité musculaire.
De plus, je conseille d’ajouter une routine d’échauffement progressive d’avant partie regroupant : automassage, étirement passif  dynamique, exercice actif de flexion de la hanche avec augmentation progressive de la vitesse et résistance.
Consultez un professionnel pour avoir  un bon programme de prévention  si vous avez  ou non un problème  à ce niveau étant donné l’importance des muscles fléchisseurs des hanches au hockey.
 
YANICK PAGÉ
B. Sc. KINÉSIOLOGIE l CANDIDAT À LA CERTIFICATION EN THÉRAPIE DU SPORT AT(c) l
THÉRAPEUTE EN PHYSIOTHÉRAPIE (TRP)

HARDGYM / GYM LE CHALET / TONIC CROSSFIT
ENTRAÎNEUR EN PRÉPARATION PHYSIQUE DANS LES SPORTS ET RÉADAPTATION
Portable: (418) 805-9767
E-Mail: yanickpage@hardgymperformance.com
Tu veux commenter cet article? Assure-toi de respecter la nétiquette