Description des blessures et pathologies les plus fréquentes au hockey

21 février 2018|Par Yanick Pagé
Description des blessures et pathologies les plus fréquentes au hockey
Description des blessures et pathologies les plus fréquentes au hockey

Description des blessures et pathologies les plus fréquentes au hockey

 Introduction:

Au hockey les blessures les plus fréquentes sont les contusions (coups) et hématomes (avec bleus) suite à des coups directs. Ensuite,  les lacérations et abrasions au visage sont de plus en plus courantes, surtout chez une population plus âgée de plus de 18 ans. Les TCCL se retrouvent aussi dans les 3 blessures les plus courantes, elles représentent un haut pourcentage d’incidence, environs 15-20% de toutes les blessures.  Il est important que de noter aussi que la majorité des blessures chez les moins de 18 ans se produise au haut de corps. J’ai choisi 4 blessures musculosquelettiques avec lesquelles je dois intervenir en thérapie du sport. Dans ce premier et pour le deuxième article, ils traiteront d’une blessure au haut de corps courantes chez les moins de 18 ans. Ensuite, je vous parlerai d’une blessure fréquente sur les joueurs plus âgés au bas de corps. Pour terminer, ce sera une blessure ligamentaire au genou, celle avec la plus grande incidence des entorses au genou. Cette blessure traumatique qui peut survenir à tout moment et  avec les différents types de population.
 
 

• Entorse acromio-claviculaire

Mécanisme de blessure : une chute sur la patinoire avec un impact direct sur le côté de l’épaule avec le bras le long du corps. Une mise en échec avec la bande ou avec un autre joueur  avec le bras le long du corps. De plus, il peut se produire une entorse avec une chute sur la main le bras en extension soit un «falling on an outstretched arm (FOUSH)».
Biomécanique : l’impact direct  sur l’acromion (l’os du dessus de l’épaule) peut créer  des  forces à vers le bas, vers l’arrière et en médial en même temps que la clavicule est poussée vers le bas sur la cage thoracique.
Structures affectées : le ligament acromio-claviculaire principalement, clavicule, ligament coraco-claviculaire, muscles trapèze supérieur et deltoïde
Description de la blessure et de la structure affectée : la plupart des entorses de grade 1 ou 2 touchent le ligament acromio-claviculaire seulement. Dans le cas d’un impact plus important et/ou avec une force orientée dans la direction de vulnérabilité de l’articulation, il peut en résulter un grade 3 ou 4.  Les conséquences peuvent être une fracture de la clavicule, entorse coraco-claviculaire et même possibilité d’étirement ou de déchirure des muscles trapèze supérieur et deltoïde en raison de leur insertion sur la clavicule
Plan de gestion de la blessure : pour le type 1, un repos et support au besoin quelques jours selon la tolérance à la douleur de l’individu. L’athlète peut commencer des exercices de mobilité actifs assistés et de renforcement isométrique pour cibler les muscles avec insertion sur la clavicule (pectoraux, deltoïde, trapèze). Pour le type 2, il n’y a pas de consensus d’immobilisation ou non, certains auteurs recommandent 7-14 jours, d’autres suggèrent de faire un «taping» pour abaisser la clavicule lors de la phase inflammatoire et le début de la phase de prolifération (+/- 0-15 jours). Pour le type 3, c'est-à-dire luxation de l’articulation, la majorité des auteurs ne suggère pas de chirurgie quand il n’y a pas de condition associée de fracture avec déformation excessive. Il est recommandé pour un type 2 de prendre minimum 6-8 semaines avant de recommencer à avoir des impacts sur l’épaule ou soulever de lourdes charges.
Prévention : la protection de l’articulation est la clef de la gestion de la blessure pour s’assurer d’une maturation suffisante pour un retour aux impacts sans risque de récidive. Faire un « taping » pour abaisser la clavicule lors du retour à l’activité est indiqué. De plus, s’assurer d’avoir toute la force et le contrôle des muscles des épaules et de la ceinture scapulaire.
 
YANICK PAGÉ
-B. Sc. KINÉSIOLOGIE l ÉTUDIANT EN THÉRAPIE DU SPORT l
-THÉRAPEUTE EN PHYSIOTHÉRAPIE (TRP)
HARDGYM / GYM LE CHALET / TONIC CROSSFIT
ENTRAÎNEUR EN PRÉPARATION PHYSIQUE DANS LES SPORTS ET RÉADAPTATION
Bureau: 1 (418) 260-9552
Portable: 1 (418) 805-9676
www.hardgymperformance.com
 
Tu veux commenter cet article? Assure-toi de respecter la nétiquette