Qui arrêtera les Vikings?

21 décembre 2016|Par Alexandre Faucher
Journaliste
Qui arrêtera les Vikings?

Menés par celui que plusieurs considèrent comme le meilleur espoir du prochain repêchage de la LHJMQ, Alexis Lafrenière, les Vikings de Saint-Eustache sont l'équipe de l'heure dans le Midget AAA, alors que toutes les équipes bénéficient d'un congé jusqu'au 6 janvier.

Après un début de saison en montagne russe, la formation de Martin D'Aoust a remporté ses 10 derniers matchs, trônant au sommet de la division CCM et se pointant à deux maigres points du sommet du classement général.

Si on exclut leur élimination du Challenge CCM, les Vikings n'ont pas subi la défaite depuis le 28 octobre.

En plus d'Alexis Lafrenière qui domine le classement des pointeurs avec ses 24 buts et ses 33 mentions d'aide, ses compagnons de trios Félix Lafrance (12 buts et 28 passes) et Nathan Légaré (12 buts et 23 passes) ont également trouvé leur rythme.L'offensive a déjà marqué 118 buts depuis le début de l'année, soit le deuxième plus haut total du circuit, derrière le Blizzard du Séminaire St-François qui en a marqué 122.

Dans la division La COOP, les Albatros du Collège Notre-Dame et le Séminaire St-François se sont échangé la tête de la division, et de la ligue, à quelques reprises. En date d'aujourd'hui, ce sont les Albatros qui ont ce titre avec 59 points.

Également sur une bonne séquence, ceux-ci n'ont subi qu'une seule défaite, face aux Vikings de Saint-Eustache, le 8 décembre. Le dernier revers remontait alors au 30 octobre.Si l'offensive contribue agréablement aux succès de l'équipe avec 94 buts marqués, c'est surtout la défensive qui se signale en ayant concédé que 63 filets à leurs adversaires, soit le plus bas total du circuit Baillargé.

Les gardiens Zachary Emond et Marc-Antoine Bérubé-Jalbert sont notamment parmi les quatre meilleurs au sein de la ligue avec des pourcentages d'efficacité de 0,926 et 0,920, respectivement.

Du côté de la division Tacks, les surprenants Cantonniers de Magog ont repris là où ils avaient laissé lors des dernières séries. Ayant connus eux aussi un début de saison en montagne russe s'est fait sentir, avant que la troupe de Félix Potvin commence à aligner les victoires.

C'est aussi dans cette division que la nouvelle règlementation faisant en sorte qu'une victoire en temps régulier vaut trois points, plutôt que les deux récoltés lors des temps supplémentaires.

C'est pourquoi sept points séparent les Magogois et les Lions du Lac St-Louis, même s'il n'y a qu'une victoire d'écart entre les deux formations.

Lafrenière dominant
Comme affirmé précédemment, Alexis Lafrenière domine les colonnes de buteurs et de passeurs. Sa moyenne de 2,4 points par match lui a ainsi permis de récolter 57 points depuis le début de la campagne.

Derrière lui se trouve le duo du Phénix du Collège Esther-Blindin, composé de Xavier Parent (19 buts et 23 passes) et Samuel Poulin (17 buts et 25 passes). Derrière eux se trouvent Jakob Pelletier et ses 15 filets en plus de ses 25 mentions d'aide, et le coéquipier de Lafrenière, Félix Lafrance.

Chez les gardiens, Alexis Shank du Rousseau-Royal de Laval-Montréal domine les gardiens dans deux catégories avec sa moyenne d'efficacité de 0,937 et la seule moyenne de but alloué inférieur à deux, avec 1,95.
 

Tu veux commenter cet article? Assure-toi de respecter la nétiquette

Une consultation?