Olivier Charest et les Élites sur une bonne séquence

24 janvier 2017|Par Alexandre Faucher
Journaliste
Olivier Charest et les Élites sur une bonne séquence

            De retour au Québec après deux saisons passées chez les voisins ontariens, c'est à Jonquière que l'attaquant de 16 ans Olivier Charest poursuit sa carrière. Le natif de La Prairie n'ayant pas pu se tailler un poste avec les Riverains du Collège Charles-Lemoyne, il a été accueilli à bras ouverts en sol saguenéen.

Si une adaptation a été nécessaire selon son entraineur Steve Thériault, le rendement du jeune attaquant est satisfaisant dernièrement.

Il est présentement sur une séquence de quatre matchs avec au moins un point, dans lesquels il a récolté deux buts et ajouté quatre mentions d'aide. Depuis ses débuts avec les Jonquiérois, il a amassé neuf buts et 14 passes, en 32 matchs, pointant au deuxième rang des pointeurs de sa formation.

«Il a dû s'adapter sur la glace et même en dehors. Ce n'était pas nécessairement évident pour lui de quitter son domicile. Depuis décembre, on est très satisfait de son attitude et de ce qui nous amène sur la glace», analyse Thériault.

Selon lui, Charest a dernièrement compris qu'il devait plus se servir de sa bonne vitesse et de son lancer, ce qu'il fait bien.

«Je suis un bon patineur, puissant, qui aime distribuer de bonnes mises en échec tout en dirigeant des rondelles vers le filet», croit quant à lui le principal intéressé.

Le choix de quatrième ronde des Voltigeurs au dernier encan de la LHJMQ compte maintenant travailler sur sa constance s'il espère graduer dans le circuit Courteau dans un avenir rapproché.

«Depuis le Challenge, j'ai pris de la confiance dans mon jeu. Je dois maintenant rester constant dans les trois zones et être notamment conscient de mon jeu défensif», estime le numéro 71.

Sur une bonne lancée

La meilleure chose qui est arrivé aux Élites cette saison, c'est sans contredit le Challenge Reebok qui a eu lieu à Gatineau en décembre. Se présentant sur place avec une séquence de 14 revers consécutifs, les Jonquiérois ont profité d'un nouveau départ pour se frayer un chemin jusqu'à la grande finale de la compétition.

Depuis le début de l'année 2017, la troupe de Steve Thériault affiche une fiche de quatre victoires et deux revers. Au passage, les Élites se sont payés des victoires contre les Albatros du Collège Notre-Dame et un doublé face aux Commandeurs de Lévis.

«Parfois en saison régulière, on jouait bien, sans qu'on ait nécessairement les résultats qui venaient avec. Le fait que c'était le Challenge, les gars ont remis les compteurs à zéro et on s'est concentré là-dessus pendant une semaine. On a été cherché du succès et depuis les Fêtes on est resté sur la même vague», constate l'entraineur-chef.

Tu veux commenter cet article? Assure-toi de respecter la nétiquette