LNAH - DANNICK LESSARD AJOUTE DU MORDANT AUX PRÉDATEURS

18 octobre 2016|Par Serge Côté
Journaliste
LNAH - DANNICK LESSARD AJOUTE DU MORDANT AUX PRÉDATEURS

Faisant suite à l’article précédent portant sur les importantes transactions effectuées par les 3L et leur directeur général Karl Boucher, voici celui au sujet du travail estival du D.G. des Prédateurs, Dannick Lessard, et des autres dirigeants de l’organisation avec qui il travaille en étroite collaboration.

DANNICK LESSARD AJOUTE DU MORDANT AUX PRÉDATEURS

Peu de gens donnaient cher de la peau des Preds la saison dernière, mais l’entraîneur-chef Éric Haley et ses hommes ont réussi à surprendre tout le monde en terminant la saison en beauté, à seulement deux victoires d’une grande finale.

Une chimie exceptionnelle, un bon mélange de talent et de caractère et des prestations étincelantes du gardien Adam Russo ont permis aux Prédateurs de clore la saison 2015-16 avec une intense bataille contre les 3L et un engouement renouvelé parmi les partisans lavallois. Un engouement que les Prédateurs tiennent à garder vivant.

Dès le mois de juin, le D.G. Dannick Lessard effectuait la première transaction en ce sens en faisant l’acquisition de l’un des #Warriors les plus réputés de son époque, Gaby Roch, qui n’a pas déçu lors de son premier match à Laval, livrant un spectaculaire combat à Sébastien Laferrière, celui-là même contre qui il a été échangé (avec l’ailier étoile et ex-espoir des Flyers Mathieu Brunelle, qui effectue un retour au House of Pain) .

Quelques jours plus tard, le fabricant de jeux Dominic Léveillé s’amenait et tout juste au début des camps d’entraînement, Lessard frappait un grand coup : après avoir été considéré comme un intouchable tout l’été, l’as défenseur Bruno St-Jacques était soudainement cédé à Thetford en compagnie du #Warrior Martin Trempe dans une mégatransaction qui ébranlait la LNAH en envoyant à Laval le défenseur offensif Nicolas Dumoulin, mais surtout le légendaire vétéran #Warrior (et boxeur professionnel) de bientôt 40 ans Joël «  L’Animal » Thériault. À ces acquisitions s’ajoutaient celles, via le repêchage de dissolution des River Kings, des défenseurs Jonathan Parisien et Ryan Sullivan, qui se joignent au comité chargé de combler le vide laissé par le départ du défenseur numéro un des Preds.

Les acquisitions de Roch et Thériault sauront nul doute satisfaire une PredsNation réputée pour sa soif de robustesse et d’adrénaline et attirer de nouveaux partisans, mais au niveau hockey, les Preds sauront- ils compenser la perte de leur meilleur défenseur malgré l’excellence de l’ex-NHLer et couteau Swiss Army Francis Wathier, et la signature de dernière minute du gardien Kevin Poulin ? Leur attaque ne bénéficierait-elle pas de l’ajout d’un “sniper” de haut niveau ?

Sur papier, les Prédateurs ne semblent guère s’être améliorés. Mais comme le papier ne gagne pas de matchs de hockey, il ne faut jamais sous-estimer cette équipe qui, à l’image de son D.G. à l’époque où il jouait, ne sera pas reposante à affronter.

Et, à Laval, THE FUTURE IS NOW.

CE QU’ILS ONT DIT

L’entraîneur-chef Éric Haley : « Dannick, Hugo (Lusignan), Pat (Lacelle) et cie ont fait un travail colossal cet été afin d’assembler une équipe qui saura à la fois rivaliser pour la Coupe et attirer des spectateurs. Nous avons dû payer le prix pour obtenir les services de Joël en cédant les services de Bruno. Oui, nous considérions Bruno comme un intouchable, il n’y a pas beaucoup de défenseurs de son calibre dans cette ligue, mais des raisons internes ont fait en sorte que nous sommes devenus plus enclins à le transiger. L’ajout de Dumoulin à l’offre de Thetford nous a convaincus de le faire.

St-Jacques est une lourde perte pour notre brigade défensive, mais nous avons bon espoir que Francis Wathier sera à nouveau le pilier défensif qu’il était lors des dernières séries et que les Dumoulin, Parisien, Sullivan et lui sauront compenser cette perte, sans parler de Thériault et des frères Oligny, qui peuvent jouer un « shift » régulier.

Je suis convaincu que cette formation a maintenant les ingrédients pour connaître une excellente saison, jouer du hockey robuste et excitant et soulever la Coupe devant de nombreux partisans. »

L’attaquant/défenseur Francis Wathier : « Je suis conscient qu’en raison de la perte de St-Jacques, je serai sans doute appelé à jouer souvent en défense. J’en ai parlé avec coach  Haley et lui ai fait savoir que je jouerai là où il croit que je suis le plus utile. J’ai évolué à la ligne bleue à différents moments au cours de ma carrière professionnelle et bien que comme tout le monde, j’aime jouer à l’avant et marquer des buts, j’aime beaucoup la position de défenseur en raison de l’aspect plus physique et robuste qu’elle implique.

Je crois qu’avec les ajouts de Léveillé, Brunelle, Thériault, Roch, Sullivan et Parisien, nous avons maintenant le talent, la robustesse et le caractère pour aller jusqu’au bout et je remplirai peu importe le rôle qu’on me confiera afin d’aider l’équipe à y arriver. »

Le défenseur et #Warrior Joël Thériault : « Je suis très heureux de me joindre aux Prédateurs. En plus de me rapprocher de chez moi, j’ai l’occasion d’évoluer pour une excellente équipe de hockey dirigée par un très bon coach en Éric Haley.

J’arrive à Laval dans le but de faire mon travail, défendre mes coéquipiers et mon chandail et aider les Preds à gagner la Coupe. Je ne jouais pas tellement à Thetford, mais ici, je crois pouvoir effectuer des présences régulières et rendre de bons services en jouant de façon robuste et fiable défensivement, si le coach m’appelle à le faire. Je ne sais pas si j’améliore l’équipe tant que ça sur la glace, car Bruno St-Jacques est tout un défenseur, même si Dumoulin est très bon aussi. Mais il faudra se resserrer et compenser sa perte en comité, tous ensemble, et bien que je ne jouerai sans doute pas tous les matchs en raison de mon âge et de ma carrière en boxe, lorsque je serai en uniforme je donnerai tout ce que j’ai pour aider ce club à gagner et m’occuper des boys.

J’ai confiance en ce groupe de boys et je les aime déjà. »

** Prochain article : Christian Deschênes et les Éperviers de Sorel-Tracy

                                                                      

Tu veux commenter cet article? Assure-toi de respecter la nétiquette