Les Cataractes au sommet de la LHJMQ

17 octobre 2016|Par Alexandre Faucher
Journaliste
Les Cataractes de Shawinigan au sommet de la LHJMQ

Identifiés comme l'une des puissances encore une fois cette année, les Cataractes de Shawinigan livrent la marchandise jusqu'ici. La troupe de Claude Bouchard est invaincue depuis sa défaite lors de son match inaugural face aux Tigres de Victoriaville.

Avec une fiche de huit victoires et une seule défaite, la formation mauricienne trône maintenant au sommet de la LHJMQ. 

Affirmant ne pas trop se soucier de la position de son équipe au classement, Bouchard souhaite plutôt voir ses hommes faire preuve de constance cette saison.

«Nous avons beaucoup parlé de constance, cette semaine. Il faut l'améliorer dans notre identité d'équipe. L'an passé, quand je suis arrivé, on s'entend que la constance n'était pas la qualité principale. Il faut trouver le moyen de l'être, considérant l'objectif qu'on a en fin d'année», a exposé l'entraîneur-chef au terme de la victoire de 6-3 des siens, vendredi, face aux Mooseheads de Halifax.

Le pilote shawiniganais souligne d'ailleurs mettre surtout l'accent sur la performance plutôt que sur le résultat.

«Je pense que si on performe, les résultats viennent avec et il ne faut pas qu'on change ça. Pendant que beaucoup de gars étaient chez les pros, le mot d'ordre pour les autres c'était de focuser sur la performance. On travaille, on joue dans notre système, le reste on ne le contrôle pas», a enchainé Bouchard.

Parmi les éléments qui fonctionnent bien, on compte l'avantage numérique, qui est le meilleur du circuit Courteau, à égalité avec celui du Phoenix de Sherbrooke, à 34,2 % d'efficacité.

 «Quand on regarde les cinq gars qui sont sur notre première vague d'avantage numérique, on s'attend à ce qu'il soit menaçant. Ce sont cinq joueurs avec beaucoup d'expérience dans la ligue et on s'attend à ce qu'ils soient efficaces», a mentionné Bouchard, qui venait de voir son équipe marquer à deux reprises avec un joueur en plus.

Au cœur du succès de l'avantage numérique des siens, Samuel Girard a déjà accumulé 11 points en quatre matchs depuis son retour du camp des Prédateurs de Nashville. 
Alors que Girard est jumelé la plupart du temps avec Cavan Fitzgerald, Bouchard est d'avis que les deux défenseurs amasseront leur part de points jusqu'à la fin de l'année.

«Je ne pense pas vraiment à ça (les statistiques), l'équipe va bien et quand l'équipe va bien, individuellement ça va bien aussi. L'avantage numérique fonctionne bien. Les entraineurs ont fait un bon travail, dans les quatre premiers matchs il manquait de gros éléments et on a gagné quand même. Sinon, le désavantage numérique allait moins bien et on commence à s'ajuster», a pour sa part mentionné Samuel Girard.

Pour ce qui est du désavantage numérique, Claude Bouchard était déjà satisfait d'avoir étouffé l'attaque massive des Mooseheads vendredi avant de voir sa formation refaire le coup contre Moncton dimanche, dans une victoire de 2-1.

«On est plus agressif. Quand j'ai repris le désavantage numérique après que l'autre adjoint soit parti, j'ai essayé de modifier certaines petites choses. Ron (Choules) pense la même chose que moi et je pense qu'il va continuer dans la même optique que moi. On était trop passif, on attendait les quatre et on ne bougeait pas», analysait Bouchard, vendredi.

Ailleurs dans la LHJMQ

Toujours invaincus en temps réglementaire avant le dernier weekend, les Huskies de Rouyn-Noranda ont vu les Sea Dogs leur infliger un premier revers après 60 minutes, vendredi, par la marque de 4-2.

Du côté des Olympiques, le long voyage historique dans les maritimes s'est conclu par une défaite de 7-1 à Rimouski, dimanche. 

En sept parties, l'équipe dirigée par Mario Duhamel a cumulé une fiche d'une seule victoire, deux défaites en prolongation et quatre autres revers en temps régulier. Gatineau occupe présentement le dernier rang du circuit Courteau.

À Blainville-Boisbriand, l'Armada profite visiblement du retour de Samuel Montembeault. Les hommes de Joël Bouchard viennent de coller six victoires de suite.

Mentionnons également la belle séquence des Sea Dogs de Saint John, qui montre une fiche de sept victoires et une défaite en prolongation lors de leurs huit derniers matchs.

Tu veux commenter cet article? Assure-toi de respecter la nétiquette