Le Phoenix de Sherbrooke ratera les séries

21 mars 2017|Par Alexandre Faucher
Journaliste
Le Phoenix de Sherbrooke ratera les séries

Alors que les Wildcats de Moncton étaient éliminés de la course aux séries depuis un bon moment déjà, le Phoenix de Sherbrooke pouvait toujours espérer se faufiler parmi les 16 premières équipes à l'aube du dernier weekend d'action dans la LHJMQ. Ce n'est toutefois pas le scénario qui s'est produit, la troupe de Stéphane Julien subissant des revers de 7-2 à Shawinigan et de 2-1 à Québec.

Ce n'est pourtant pas les opportunités qui ont manqué. Propriétaire du 16e rang, l'Océanic de Rimouski a échappé son match de vendredi en tirs de barrage, avant de perdre en prolongation face aux Voltigeurs le lendemain.

Sa défaite en tirs de barrage vendredi avait ainsi ajouté un peu de suspense aux matchs du lendemain, même si le point des Rimouskois acquis en prolongation enlevait finalement tout espoir à leurs rivaux sherbrookois.

C'est donc la formation dirigée par Serge Beausoleil qui aura la chance, ou la malchance, de croiser le fer avec les puissants Sea Dogs de Saint John au premier tour. Les champions du calendrier régulier se sont imposés par des marques de 5-1 et 9-3. Simon Bourque affrontera donc son ancienne équipe lors de cette première ronde.

Champions de la division Ouest, les Huskies de Rouyn-Noranda et les Mooseheads d'Halifax devront faire beaucoup de route pour s'affronter dans leur série quatre de sept. Le hasard veut également que l'ancien grand manitou de la Meute, André Tourigny, rencontre son ancienne équipe. Les Huskies ont remporté les deux affrontements de l'année, qui ont eu lieu avant les Fêtes 4-2 et 5-1.

De leur côté, après s'être assurés depuis un bon moment déjà du championnat de la division Est, les Cataractes de Shawinigan croiseront le fer avec les Foreurs de Val d'Or. Ces derniers ont d'ailleurs remporté les deux derniers matchs entre les deux clubs, allant notamment chercher une victoire de 2-1 en tirs de barrage lors du dernier match de la saison, à Shawinigan. Les deux autres rencontres ont été à l'avantage des Shawiniganais.

Détenteur du deuxième plus grand nombre de points dans le circuit Courteau, les Islanders de Charlottetown trouveront sur leur route le Drakkar de Baie-Comeau. Les deux formations se sont affrontées à deux reprises avant les Fêtes, divisant les honneurs des rencontres par des scores de 6-3 en faveur du Drakkar et 8-7 pour les Islanders.

Deux rivaux de division s'affronteront alors que l'Armada de Blainville-Boisbriand et les Voltigeurs de Drummondville rivaliseront pour les honneurs du quatre de sept. Alex Barré-Boulet tentera de remporter une première série éliminatoire face à ses anciens coéquipiers. En six matchs, les Voltigeurs ont néanmoins réussi à soutirer deux revers à l'équipe dirigée par Joël Bouchard.

À sa première intrusion dans le top 6 du circuit depuis quelques années, le Titan d'Acadie-Bathurst devra passer au travers des Remparts de Québec pour accéder au deuxième tour. C'est d'ailleurs ceux-ci qui ont eu l'avantage en saison régulière, avec des victoires de 6-3 et 4-3.

Même s'ils ont été vendeurs aux Fêtes, les Screaming Eagles du Cap-Breton ont réussi à décrocher l'avantage de la glace pour la première ronde, au cours de laquelle ils recevront les Olympiques de Gatineau. Les deux équipes se sont divisé les honneurs des deux rencontres les opposant. À noter que ces parties ont toutefois eu lieu avant les Fêtes.

Finalement, les Saguenéens de Chicoutimi et les Tigres de Victoriaville s'affronteront dans la série où le nombre de points différenciant les équipes est le moins élevé. Les Saguenéens ont eu l'avantage à quatre reprises, contre deux pour les Félins.

Les séries débuteront officiellement le 23 mars, alors que les Voltigeurs et l'Armada seront les premiers à s'affronter.  

Tu veux commenter cet article? Assure-toi de respecter la nétiquette