Guillaume Latendresse prend ses aises chez les Riverains

1 novembre 2016|Par Alexandre Faucher
Journaliste
Guillaume Latendresse entraîneur midget AAA

Alors qu'il vient d'amorcer sa troisième saison derrière le banc des Riverains du Collège Charles-Lemoyne, Guillaume Latendresse se sent de plus en plus à l'aise.

 L'ex-hockeyeur professionnel reconnait qu'il gère beaucoup mieux la situation derrière le banc de sa formation.

«Je sens vraiment une différence dans la façon dont je me sens. Je suis beaucoup plus en contrôle, je suis plus réfléchi. On dirait que les pauses entre les périodes passent moins rapidement que dans la première année» admet Latendresse, qui se compte chanceux d'être épaulé par ses assistants Alex Tessier et Danny Groulx.

L'ancien choix de deuxième ronde du Canadien croit d'ailleurs avoir les outils nécessaires pour avancer vers le niveau supérieur.

«J'ai eu des discussions avec des équipes juniors cet été. J'avais une situation familiale un peu spéciale, je ne pense pas qu'on était prêt à faire le saut. Là, je me retrouve dans une situation familiale encore plus drôle, mais je suis prêt, j'adore mon équipe présentement», explique l'entraineur-chef.

Certains éléments font en sorte qu'il trouve bien du plaisir à entraîner dans le Midget AAA. Parmi celles-ci, il croit qu'accompagner des jeunes de 15-16 ans dans leurs premières expériences, positives ou négatives, fait partie de la beauté de cette tranche d'âge.

Quant à lui, Latendresse a aussi pu vivre une première, alors que son frère Olivier s'est joint à lui l'instant d'un match derrière le banc. Il a également donné un coup de main comme entraîneur-adjoint depuis le début de la saison.

«Normalement, il est parti en Europe (pour jouer), mais cette année, ça a pris plus de temps. Il s'en va dans quelques semaines. Il nous a donné un gros coup de main. C'était le fun d'avoir pu être avec lui derrière le banc», enchaine-t-il.

Quant aux résultats de la formation, ils sont au rendez-vous. Après un début de saison plus lent, les protégés de Guillaume Latendresse viennent d'aligner cinq victoires et ont remporté neuf parties lors de leurs dix dernières tentatives.

«Ça va super bien. On avait identifié les types de joueurs qu'on voulait en début de saison et on a décidé de travailler avec ces joueurs-là. Jusqu'à maintenant je suis très satisfait», a-t-il lancé à la suite d'une victoire de 6-1 des siens, vendredi, à Saint-Hyacinthe.

Avec ce gain, le Collège Charles-Lemoyne est en tête de la division Tacks avec 30 points, autant que les Lions du Lac-Saint-Louis, mais avec deux rencontres de plus à disputer.

 Les Riverains sont par ailleurs dominants défensivement, arrivant deuxième avec un maigre 40 buts accordés.
«On a une équipe rapide et on a donc conçu un système de jeu pour notre équipe. On a beaucoup de possession de rondelle dans nos matchs. Présentement, ça joue en notre faveur, mais j'ai quand même senti un relâchement; parfois, on se laisse aller», constate Latendresse.

Il tient malgré tout à rendre le crédit à ses joueurs, qui ont acheté le système de jeu et acceptent leur rôle au sein de l'équipe.

Les Riverains auront l'occasion de poursuivre leur séquence victorieuse dès vendredi, alors qu'ils recevront la visite d'une équipe qui accorde encore moins de buts qu'eux, les Estacades de Trois-Rivières.

Ailleurs dans le Midget AAA

Les Estacades de Trois-Rivières sont la seule équipe à avoir triomphé à deux reprises au cours du dernier weekend. Ils ont remporté leur programme double à Gatineau, 4-2 et 1-0.

Le Collège Charles-Lemoyne, Magog et le Séminaire Saint-François ont quant à eux gagné leur seule sortie de la fin de semaine.

En plus de Gatineau, Laval-Montréal a aussi été victime de deux revers, encaissés face à Magog (3-2) et à Saint-Eustache (2-1).

Chez les meilleurs pointeurs, Alexis Lafrenière occupe toujours la tête avec 30 points, devant Xavier Parent à 28 points en plus de Jakob Pelletier et Samuel Poulin avec 25 points.

Chez les gardiens, Alexis Shank occupe la tête pour la moyenne d'efficacité (0.933) et de la moyenne de buts alloués (1.86).

 
Crédit photo: Marianne Côté

 

Tu veux commenter cet article? Assure-toi de respecter la nétiquette