Deux surprises majeures en première ronde

24 février 2017|Par Alexandre Faucher
Journaliste
Deux surprises majeures en première ronde

Les Élites de Jonquière et les Grenadiers de Châteauguay ont causé des surprises majeures lors du premier tour des séries éliminatoires dans la Ligue midget AAA. Ceux-ci sont parvenus à remporter leur série respective contre les Albatros et les Vikings respectivement, malgré leur statut de négligé.

C'est Marc-Olivier Tremblay qui a brisé l'égalité de 1-1 en début de prolongation lundi au Foyer des loisirs pour permettre à la formation de Saguenay de passer au prochain tour contre toute attente.

La troupe de Steve Thériault avait au préalable remporté le premier match de la série 3-2, avant de voir ses adversaires égaliser avec un gain de 2-1. Les Jonquiérois se sont toutefois imposés 3-1 et 2-1 lors des deux matchs suivants.

Dans la série, Marc-Olivier Tremblay (3 buts et 1 passe) et Carl-Olivier Dignard (2 buts et 1 passe) ont notamment dirigé l'attaque des siens.

Devant le filet des siens, Jonathan Cournoyer a été plutôt avare pour ses adversaires, lui qui a repoussé 141 des 147 dirigés vers lui, ce qui lui confère une moyenne d'efficacité de 0,959.

Les Grenadiers l'emportent en prolongation

Les Grenadiers de Châteauguay auront poussé jusqu'à la limite la série les opposant aux puissants Vikings de Saint-Eustache, avant d'envoyer ces derniers en vacances lors d'une prolongation dans le match décisif.

Après avoir essuyé un revers lors de la première rencontre, la troupe de Bruce Richardson a poussé leurs adversaires dans les câbles avec deux victoires de 4-2 et 3-2.

Saint-Eustache avait forcé un ultime match avec un gain de 5-3, avant de s'incliner.

Le SSF passe facilement

Les Forestiers d'Amos n'auront jamais été véritablement dans le coup face au Blizzard du Séminaire Saint-François, devant s'avouer vaincus en trois rencontres.

Au total des buts, le SSF a eu le dessus 21-3 lors de ces trois parties.

En attaque, Jakob Pelletier et Guillaume St-Pierre ont récolté sept points chacun dans la série pour leur équipe.

Antoine-Girouard balaie Magog

Les Gaulois d'Antoine-Girouard ont offert trois solides performances consécutives pour balayer en trois parties leur série trois de cinq les opposant aux Cantonniers de Magog.

Deux des trois duels de cette série se sont soldés par des marques de 4 à 0.

L'absence de quelques joueurs clés du côté de Magog s'est certainement fait sentir, surtout offensivement.

Esther-Blondin ne peut compléter la remontée

En retard 2-0 dans son duel face au Rousseau-Royal de Laval-Montréal, le Phénix du Collège Esther-Blondin est parvenu à revenir de l'arrière pour forcer la présentation d'un cinquième, mais en vain.

Lors de la rencontre, les locaux ont vu les visiteurs prendre une avance de 3-0 rapidement. Le Phénix a toutefois tout fait pour revenir de l'arrière, se rapprochant à 3-2, mais ne parvenant pas à marquer le dernier filet pour compléter leur retour.

Lévis élimine les champions en titre

Connaissant une deuxième moitié de saison plus difficile, les Commandeurs de Lévis ont pu se racheter en remportant leur billet pour le deuxième tour des séries avec une victoire en quatre rencontres face aux Lions du Lac-Saint-Louis.

L'offensive des Commandeurs a fait la différence dans la série, alors qu'elle a marqué quatre, cinq et sept buts respectivement lors des parties deux à quatre.

Les Lions avaient auparavant remporté le premier duel 5-1.

Les Riverains reviennent de l'arrière

Acculés au pied du mur par l'Intrépide de Gatineau après trois matchs, les Riverains du Collège Charles-Lemoyne ont refusé de mourir avec des victoires convaincantes de 5-2 et 7-2 pour éliminer les Gatinois.

Ceux-ci avaient pris l'avance après trois rencontres avec deux victoires de 3-0 et 6-3.

Tu veux commenter cet article? Assure-toi de respecter la nétiquette