Début de saison parsemé de victoires pour le Collège Notre-Dame!

3 octobre 2016|Par Alexandre Faucher
Journaliste
Début de saison parsemé de victoires pour le Collège Notre-Dame!

Même si sa formation revendique une fiche de huit victoires et seulement deux revers, la meilleure de la Ligue midget AAA, l'entraineur-chef des Albatros du Collège Notre-Dame, Christian Caron, n'est pas entièrement satisfait.

Bien au fait de la belle fiche de sa formation, il constate toutefois encore quelques lacunes dans le jeu de ses joueurs.

«Honnêtement, la fiche est bonne. Par contre, on manque vraiment de constance. On l'a vu en fin de match quand on a eu un cinq contre trois: au lieu de créer du tempo et de bâtir là-dessus, on est tombé dans une zone de confort», raconte-t-il au terme d'une victoire de 4-3 face aux Cantonniers à Magog, samedi.

Alors que la marque était de 4-2 avec un peu moins de quatre minutes à faire au match, les Albatros n'ont effectivement pas pu profiter des deux minutes entières en avantage numérique de deux joueurs que leur offraient les locaux. 

Ce manque d'opportunisme aurait pu coûter cher aux visiteurs puisque quelques instants plus tard, Magog revenait à un but d'écart lors d'une supériorité numérique.

Le gardien de but Zachary Emond a toutefois fermé les livres en ne concédant rien d'autre à ses adversaires. 

Si son entraineur parle d'un concept d'équipe pour identifier les succès des siens, il n'hésite pas à encenser le travail de ses gardiens, dont celui du choix de troisième tour des Huskies de Rouyn-Noranda lors du dernier repêchage de la LHJMQ.

«On joue vraiment de très bonnes périodes généralement et lorsquenous en jouons une moins bonne, les gardiens sont là», ajoute M. Caron.

C'est d'ailleurs pour cette raison que la formation du Collège Notre-Dame n'a accordé que 19 buts en 10 sorties depuis le début de la saison. 

«On a une bonne défensive et on n’a même pas encore notre équipe complète. Il nous manque encore Anthony D'Amours qui est quand même un morceau important. Quand nous aurons un alignement complet, nous pourrons alors créer une chimie», analyse l'entraîneur-chef.


Un retour qui nécessite une adaptation

Après une absence de cinq ans avec les Albatros, Christian Caron a fait son grand retour dans l'organisation cette saison. Celui qui a passé quelques saisons à l'emploi des Olympiques de Gatineau comme directeur du recrutement admet qu'il doit encore s'adapter à son ancien environnement de travail.

«Quand je coachais, c'est sûr que du côté de Twitter et Facebook, il y avait moins de gestion à faire. Les jeunes et les parents sont aussi plus exigeants, maintenant. Avant, les parents laissaient beaucoup leur jeune faire. Maintenant, c'est plus une gestion parent-enfant qui doit être faite», estime l'entraineur. 

Quant à son passage à Gatineau, il estime y avoir fait le plein d'expérience. «J'ai travaillé avec de super bons gars de hockey. J'ai travaillé avec Benoit Groulx. Le côtoyer, ça amène de l'expérience. Tu l'écoutes parler de son vécu. Juste d'avoir travaillé avec ces gens, ça me donne beaucoup dans mon bagage», croit-il.

Pour ce qui est d'un retour éventuel dans LHJMQ, l'homme de hockey affirme ne pas y penser. Pour le moment, c'est surtout sa famille qui passe en premier.
«Mes enfants sont en bas âge. Peut-être lorsqu'ils seront plus vieux, mais pour l'instant, je n'y pense pas», conclut-il.

Ailleurs dans la ligue

Si l'on se fie au début de saison, la division la plus relevée est sans contredit La Coop. Aucune des cinq formations ne présente une fiche inférieure à .500, l'équipe en dernière position étant les Estacades de Trois-Rivières, qui revendiquent trois victoires et trois revers.

Dans l'ordre, le Collège Notre-Dame avec 22 points, le Séminaire Saint-François avec 20 points, Lévis avec 16 points, Jonquière avec 15 points et Trois-Rivières avec neuf points composent le classement.

Du côté de la division CCM, c'est Laval-Montréal qui se retrouve en tête avec 18 points en sept rencontres. Ils sont suivis du Collège Esther-Blondin avec 12 points en huit matchs et de Saint-Eustache qui a 11 points en sept parties. Les Forestiers d'Amos et les Intrépides de Gatineau complètent le classement avec un et aucun point respectivement, eux qui sont toujours à la recherche d'une première victoire cette année.

Finalement, les derniers champions de la Coupe Jimmy-Ferrari, les Lions du Lac St-Louis, sont en avance dans la division Tacks avec 19 points en 10 matchs. Ils sont suivis du Collège Charles-Lemoyne à 14 points, Magog à 10 points, Châteauguay à neuf points et Antoine-Girouard à cinq points.

 

Crédit photo: Marianne Côté

 

Tu veux commenter cet article? Assure-toi de respecter la nétiquette