Olivier Rodrigue impressionne déjà à Drummondville!

11 octobre 2016|Par Alexandre Faucher
Journaliste
Olivier Rodrigue impressionne déjà à Drummondville!

Même s'il n'a que 16 ans, les cinq départs qu'a obtenus Olivier Rodrigue avec les Voltigeurs depuis le début de la saison justifient pratiquement déjà sa sélection par les Drummondvillois au troisième rang lors du dernier repêchage.

L'ancien  des  Élites de Jonquière profite certainement  de l'absence  prolongée d'Anthony Dumont-Bouchard pour se faire valoir, mais sa fiche de trois victoires et sa moyenne d'efficacité de 0.938 démontre qu'il a sa place dans le circuit Courteau.

«Je ne pensais pas avoir autant le filet. Je pensais plutôt commencer lentement pour pouvoir faire ma place, mais en jouant comme ça, je crois être sur la bonne voie et je vais continuer comme ça ainsi», indique le jeune gardien.

Depuis le début  de l'année, Rodrigue n'a concédé qu'en moyenne 1,55 but par rencontre. Les deux seules défaites qu'il a encaissées ont été de 2-1, en tirs de barrage face aux Foreurs de Val-d'Or et contre l'Armada de Blainville-Boisbriand. Dans les deux cas, il n'a cédé qu'à une seule reprise.

Au  terme  de  la  rencontre face à l'Armada dimanche, le directeur général  et entraineur-chef Dominique Ducharme ventait la grande maturité de son gardien.

«Il dégage beaucoup de maturité, surtout dans un  match comme ça, où il n'y a pas beaucoup de marges. Il a été excellent. En première période, il a fait la différence. Il nous a encore une fois donné du temps pour rebondir en deuxième et en troisième  période», a analysé Ducharme au  terme de la défaite subie en fusillade.

Le gardien originaire du Saguenay se trouve par ailleurs au troisième rang pour ce  qui  est  du  pourcentage  d'arrêts  et  en  seconde  position  pour  la  moyenne  de but alloué.
Questionné  à  savoir  s'il  avait  un  plan  précis  quant  au  nombre  de  matchs  à donner à son gardien de 16 ans, Ducharme répond qu'il faudra gérer en temps et lieu. 
«Il  faut  voir  sa  progression,  comment  les  choses  vont.  À  date,  il  progresse  de match en match. C'est certain qu'il ne gardera pas les buts 60 fois de suite. C'est difficile de faire un plan, même à ce temps-ci de l'année. Par exemple, il a bien joué samedi, donc il méritait d'être dans les buts aujourd'hui (dimanche). Ce n’est pas plus compliqué», a observé Ducharme.

Quant au principal intéressé, il ne compte pas se mettre plus de pression sur ses épaules, malgré ses récents succès. 
«Je veux performer dans le junior. Au début, c'est surtout la vitesse d'exécution
qui est différente, comme quand tu montes d'une catégorie à l'autre. Oui, il y a la vitesse des lancers, car ce sont des joueurs plus vieux, mais ça se passe surtout avec la vitesse d'exécution», estime celui qui se déplace toujours d'un air calme devant son filet.

Début de saison dans la LHJMQ

Alors  que  toutes  les  formations de la LHJMQ ont  joué un minimum de six rencontres depuis le début de l'année, une tendance est facilement visible : Les Huskies, les Cataractes et  les Sea  Dogs sont premiers dans leur division respective. Dans le cas des deux finalistes de la dernière Coupe du président, ils n'ont subi qu'une seule défaite chacun. Les Huskies sont d'ailleurs  toujours invaincus en temps réglementaire. Bien  que  seuls  quelques  matchs  ont  été disputés,  les Voltigeurs représentent une belle surprise, eux qui pointent au quatrième rang. La surprise est malheureusement tout autre pour les Olympiques et les Saguenéens, qui n'ont signé qu'une seule victoire en sept sorties. 

Du côté individuel, le classement avantage les joueurs de 20 ans jusqu'ici.  Dans l'ordre,  Matthew  Highmore  (14  pts),  Kameron  Kielly  (13  pts),  Joey  Ratelle  (12pts), Jake Coughler (11 pts) et Tyler Boland (11 pts) occupent les cinq premières positions.
Chez les meilleurs buteurs, Coughler et la recrue Anderson Macdonald occupent la tête avec huit réussites chacun. Ils sont suivis par Ratelle et Boland avec sept buts.
Chez  les  gardiens,  Samuel  Montembeault  domine  largement  depuis  son  retour du camp des Panthers. Il est premier pour la moyenne de buts alloués (0.65) et pour le pourcentage d'arrêts (0.972).

Finalement,  le  gardien  avec le  plus  de  victoire  est  Samuel  Harvey  des  Huskies de Rouyn-Noranda.

 

Tu veux commenter cet article? Assure-toi de respecter la nétiquette