3 actions concrètes pour te démarquer sur la glace

24 janvier 2019|Par Maxime Aubut / Dominic Ricard
3 actions concrètes pour te démarquer sur la glace
3 actions concrètes pour te démarquer sur la glace

3 actions concrètes pour te démarquer sur la glace!

 Un sport rapide et exigeant

Le hockey est un des sports les plus exigeants et les plus rapides au monde. On chausse des patins, sur une glace, dans un espace restreint et contre des adversaires qui peuvent te mettre en échec! Rien de tout ça n’est simple.

Par exemple, on essaie de ne pas dépasser 45 secondes par « shift » sur la glace, mais on sait tous très bien que ça arrive juste en théorie. Le hockey est toujours plus facile en théorie! Le jeu change tellement vite, évolue tellement vite. Il n’est pas seulement exigeant et rapide physiquement, il l’est également mentalement. Le hockey est un sport de transition dans lequel les changements de possession de rondelle sont nombreux et la prise d'information et de décision doit être rapide et efficace. On doit donc être dans une forme physique et mentale splendide pour bien performer.

Un sport de décisions

Le hockey est un jeu d’erreur. On l’entend souvent celle-là. Dominic, notre responsable du développement des joueurs chez IcoachHockeyD, a une autre opinion sur le sujet; « Le hockey est un jeu d'erreur, c'est vrai... mais je crois que nous devons "enseigner" à jouer pour gagner et non pour ne pas perdre...si notre approche est "réduire les mauvaises décisions", nous développerons des bons joueurs sans plus. Nous voulons plutôt développer des bons joueurs qui font la différence. »

« Un joueur peut prendre des dizaines de décisions sur UN « shift » seulement. Ces décisions, bonnes ou mauvaises, sont influencées par plein de facteurs! Le changement de possession de rondelle en est un. Il demande au joueur de changer de rôle sur la patinoire. Par exemple, dans une fraction de seconde, le jeu peut passer de l'offensive à la défensive et le joueur devra s'ajuster, utiliser les bons outils et la bonne stratégie pour contrer l'adversaire et être efficace. Le plan de match, le hockey « sens », le stress, la condition physique, l’entraineur, nos parents, etc. Tout ça influence les décisions que le joueur prendra sur la glace. »

L’objectif est donc de prendre le plus de « bonne décision » possible. Mais comment peut-on prendre les bonnes décisions avec tout ce qui se passe sur la glace en 45 secondes? Voici quelques trucs!

Les 3 actions à faire pour te démarquer

Si on veut prendre les bonnes décisions, on doit se concentrer sur des actions concrètes et réalisables. J’ai demandé à Dominic d’identifier trois actions, trois qualités que tous les « coachs » et recruteurs apprécient chez les joueurs. Trois actions que tu peux faire match après match et qui te permettront de devenir un bon joueur qui fera la différence! Les voici :

1.       Être alerte et responsable en zone défensive

L'objectif d'être alerte et responsable en zone défensive est de passer le moins de temps dans cette zone pour pouvoir aller attaquer en zone offensive avec de l'énergie. Le joueur d'équipe qui veut gagner comprend qu'il doit venir aider son gardien et s'impliquer en zone défensive pour sortir la rondelle de son territoire rapidement.

Mike Babcock (entraîneur des Maple Leafs de Toronto) a renommé la zone défensive la "work zone" et appelle la zone offensive la "fun zone". Plus tu travailles fort en zone défensive, plus de temps, d'énergie et de plaisir tu auras dans la zone offensive. Peu importe ton rôle dans l’équipe, même si tu es la superstar offensive, tu dois être responsable défensivement. Sinon, tes efforts offensifs ne servent à rien. Sois mature dans ton jeu!

 2.       Protéger la rondelle et vouloir fabriquer un jeu

Pour pouvoir gagner un match de hockey, il faut avoir la rondelle plus souvent et plus longtemps que son adversaire. La protection de rondelle est extrêmement importante pour être en mesure de gagner du temps et de l'espace et de pouvoir fabriquer des jeux avec ses partenaires. Gardons en tête que le hockey est un sport d'équipe. Nos habiletés individuelles peuvent nous aider à battre un adversaire à un contre un, mais ils doivent également nous permettre de fabriquer des jeux en équipe. Sois toujours conscient de ton environnement, prends constamment de l’information autour de toi, quand tu vas mettre la « palette » sur la rondelle, tu vas être prêt pour la protéger ET faire un jeu!

3.       Attaquer le filet adverse avec autorité

Attaquer le filet est le geste ultime. Tes actions antérieures doivent servir à quelque chose.

Tu as bien défendu ton territoire ✔

Tu as protégé la rondelle et choisi le bon jeu ✔

Maintenant, tu dois poser une action vers le filet adverse, avec autorité. Que tu sois un défenseur ou un attaquant, l’action que tu poses DOIT faire avancer ton équipe vers le filet adverse. 80% des buts sont comptés de l'enclave et c'est pourquoi le joueur qui veut gagner et faire la différence cherchera à attaquer le filet adverse avec autorité. Bien évidemment, cet espace est souvent très bien protégé par l'adversaire et l'aspect psychologique entrera en ligne de compte. L'expression anglaise "how much can you take for the win" définit bien le joueur qui est prêt à prendre une mise en échec ou un coup en attaquant le filet adverse.

En résumé, le joueur efficace qui veut vraiment gagner et avoir du plaisir:

1. Travaille fort en zone défensive parce qu'il veut aller s'amuser en zone offensive le plus rapidement possible

2. Protège la rondelle et fabrique des jeux parce qu'il aime marquer des buts et veut faire la différence

3. Attaque l'enclave avec autorité parce qu'il veut gagner à tout prix

Et le joueur qui exécute ces éléments sur la glace lors d'une partie a pris soin de :

1. Bien se nourrir (Nutrition)

2. Développer ses qualités athlétiques (Préparation physique)

3. Développer de bonnes habiletés de patinage (Power skating)

4. Développer un bon maniement de rondelle et un bon tir (Skills)

5. Développer le bon « flow » mental et sa confiance en soi (Préparation mentale)

Vos humbles serviteurs, Dominic Ricard et Maxime Aubut

Tu veux commenter cet article? Assure-toi de respecter la nétiquette